• 8...VERCORS-DIOIS-SOYONS, si loin si proche.

    Images/photos pouvent être protégées par Copyright ou autre.

    Printemps 2011 -

    La THESE de Sébastien Bernard-Guelle sur

     le Paléolithique moyen du massif du Vercors (2001- Université d'Aix en Provence) - consiste en l'étude des systèmes techniques en milieu de moyenne montagne.

    2 extraits du résumé de la thèse de l'auteur: ""Plusieurs datations absolues, s’échelonnant entre 55 000 et 45 000 ans, montrent que durant la longue période de l’Interpléniglaciaire würmien, certaines phases climatiques clémentes ont permis la fréquentation des zones montagneuses et l’installation de camps à des altitudes élevées. La faune de la Draye Blanche démontre également qu’au cours de cette période chronologique, climat et environnement n’étaient pas de type glaciaire.   Globalement, les flux de matériaux constatés à partir des différents sites du massif confirment les études actuelles sur la circulation des matières premières au Paléolithique moyen. Ils indiquent, en effet, des circulations réduites dans l’espace et des territoires exploités qui se limitent à la région du Vercors et à ses marges (les déplacements n’excédant que rarement 2 jours de marche). ""   PALEOLITHIQUE dans le VERCORS et le DIOIS 

    Donc, si la plupart des sites étudiés sont dans le VERCORS lui-même; certains se situent dans le DIOIS et ce massif préalpin du Sud se situe aux marges du Vercors.

    Soyons - Ardèche

    L'abri Moula à Soyons (devenu la Baume Moula-Guercy), rive droite du Rhône, au Sud de Valence a livré des restes humains néandertaliens vieux de 75 000 ans. Certains portaient des traces de découpe au silex. Une sépulture d'enfant de 4 ans est présenté au Musée archéologique de Soyons.

    Diois

    Tôt ou tard, le Diois ou le Vercors livreront des secrets, au plus profond du mystère humain. Mais en attendant, en l'état actuel des découvertes, le Diois semble n'avoir été pour Neandertal, qu'une base d'occupation temporaire liée au Vercors. 

    Extension max des glaciers et NEANDERTAL

    extension maximale des glaciers au paléolithique moyen .

    « 8......Vers 1775 - Lou siégé de Solliens -7............Jean-François BARNAVE - »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :